fleche

fleche Littérature
- Jiménez Juan Ramón
- Celaya Gabriel
- Darío Rubén
- Hernández Miguel
- Machado Antonio
- Sepúlveda Luis
- Alberti Rafael
- García Lorca Federico
- Mistral Gabriela
- Neruda Pablo
- Otros poetas
- Textes en prose et citations . Textos en prosa y citas

fleche Actualité-Infos
- Archives
- Présentation du collège

fleche Biographies
- Neruda Pablo
- Botero Fernando

fleche Fêtes et traditions (recettes, chansons...)
- Canciones
- Fêtes traditionnelles
- Recetas de cocina

fleche Géographie
- América Latina
- ESPAÑA
- La comunidad de Andalucía - L’Andalousie

fleche Histoire, Arts et Civilisation
- ARGENTINA

fleche Langue espagnole
- Grammaire et Conjugaison
- Jeux et divertissements
- Vocabulaire

Tous les articles de la rubrique :

 
  Vous êtes ici : Accueil > Actualité-Infos > Archives

Rentrée au Collège G. Brassens

Rentrée 2009 - Vuelta al cole

Version imprimable

La période estivale se termine...
Il faut espérer que ce temps de repos ait permis détente et moments agréables...
Le retour au collège est tout proche : Mardi 1er Septembre 2009 à 9h pour les enseignants.
Les élèves feront leur rentrée progressivement.

A chacun, tous mes voeux pour une bonne année scolaire !

¡MANOS A LA OBRA ! AU TRAVAIL ! Avec entrain qui mieux est !

Je propose la lecture de ce poème de Maricela Méndez auquel j’ajoute une traduction.

A mi escuela

Tal vez cometí muchos errores,
quizás en aquel tiempo no te conocí,
no valoré cada rincón del salón,
cada palabra de mis maestros.

Hoy que soy nada
comprendo lo que significas.

Eres todo :
Conocimiento, lucha y entrega.
¡Escuela de mi alma !
saber de los saberes.

Jugué de todo, aprendí nada
me regocijé en inquietudes y
me acostumbré a las malas notas.

Hoy que soy nada
¡Como me arrepiento !

¡Escuela de mi alma !
Eres todo y yo nada.

Autora : Maricela Méndez

A mon école

Peut-être ai-je commis de nombreuses erreurs,
Peut-être qu’en ce temps-là je ne te connaissais pas,
je n’ai pas estimé chaque coin de la salle
chaque mot de mes maîtres.

Maintenant que je suis rien
je comprends ce que tu représentes.

Tu es tout :
Connaissance, lutte et abandon.
Ecole de mon coeur !
Savoir des savoirs.

J’ai joué à tout, rien appris
je me suis réjoui d’inquiétudes et
habitué aux mauvaises notes.

Maintenant que je suis rien
Comme je regrette !

Ecole de mon coeur !
Tu es tout et moi rien.

Publié par M. I. SCRIVAT
Le dimanche 30 août 2009


Réagissez à cet article !